Tu prends ta pelle, ta tuque et tes chaussures et tu fermes ta gueule…

Tu te souviens y’a une époque où je te disais que la neige, c’est génial.

Oublie tout ça.

C’est faux.

La neige, c’est super nul. Tu sais, au début, t’arrives à Montréal et le seul truc que t’as vraiment envie de voir c’est la neige. Parce que la neige, c’est bien et nianiania… tu peux faire des bonshommes, c’est jouli, c’est tout blanc, c’est lumineux, ça change de d’habitude etc. Alors laisse moi t’expliquer un ou deux trucs. Aujourd’hui, on a eu le premier vrai jour de neige montréalaise, maintenant tu es prévenu, jamais tu ne dois venir à Montréal l’Hiver. Jamais.

Quand je te dis qu’on a eu jour de neige, c’est pas très vrai. On s’est carrément tapé une vraie tempête, tu sais comme quand il neige pendant 48h non-stop, et que ça tient vraiment. Ca fait pas genre comme chez moi, où quand il neige (déjà ça arrive tous les 10 ans, et faut avoir été très sage), ça tient environ 2 minutes. Bref, chez moi, la neige, c’est une grosse blague. Ici, c’est un autre trip.

Cet endroit était mon jardin.

Ici, quand il neige, c’est 50 cm d’un coup, bien poudreux. Donc tu sors le matos que t’as acheté préalablement, tu te pares avec (inutile de te dire que tu ressembles à rien… surtout quand t’es un boulet de mon type qui acheté son manteau une taille trop grande…) et tu te prépares à affronter le blizzard. Tu tentes d’ouvrir la porte de chez toi. Oui, je dis « tu tentes« , parce qu’elle est bloquée… donc tu t’armes de l’accessoire fétiche de tous les Canadiens – j’ai nommé LA PELLE – et tu commences à te frayer un passage pour sortir (c’est là que tu te dis que t’aurais bien aimé être une taupe dans une vie antérieure). Une fois que t’as réussi – t’as déjà l’impression d’avoir accompli un exploit total – tu entames le trajet jusqu’au métro.

D’habitude le métro, tu mets environ 5 minutes à y aller. Mais là, c’est sans compter sur ça.

Ca, c’est ma rue. En principe y’a du goudron et tout hein. T’inquiète, j’ai beau habiter loin de tout, on a quand même eu droit à une route en dur. Donc, reviendons aux moutons. Tu pars au métro. A partir de là commence une espèce de quête épique absolument insoupçonnée. Vu que dans ton imaginaire, la neige c’est cool et tout ça, bah tu te dis que ça va être marrant, que ça va faire scrouitch sous tes chaussures et que la vie est belle. Et bah, t’es un puuuutain de naïf. J’ai mis un quart d’heure à aller au métro (bordel), avec l’impression d’avoir couru un 4000 mètres sur les genoux. Alors non, la neige, c’est nul.

Enfin je parle pour moi, je viens d’une contrée où il neige pas, donc j’ai pas l’habitude et tout… j’aurais pu être skieur, ça m’aurait pas posé problème. Le seul – de problème -, c’est que la dernière fois que j’ai mis les pieds au ski, j’avais 3 ans et le seul truc dont je me souviens, c’est qu’à l’école de ski, on se battait pour avoir la paire avec les pandas dessus. Donc je pense que la neige, c’est clairement pas pour moi.

Publicités

41 réponses à “Tu prends ta pelle, ta tuque et tes chaussures et tu fermes ta gueule…

  1. tiens, pour te faire plaisir, ce matin je sors le manteau. (ici, c’est une option, une grosse veste suffit)

  2. Ahahahahaha! Merci! merci!
    Je ris au café et ça c’est cool!
    Je t’imagine en Yvan avec ta pelle et ton couteau et je ris de rechef!

    Cool les photos. Comme Philippe, je vais peut être mettre un petit pull en coton par solidarité 😉

      • C’est vrai qu’elles donnent envie ces photos. Henri une petite précision, qui va pas te plaire…
        Il neige aussi en Belgique, si si je t’assure!
        PS Bravo pour ton stage, çà a été rapide finalement

  3. Franchement, je n’arrive pas à te plaindre…

    Ici il doit faire 20° l’après midi et on se tape du soleil non stop (ah non, il a quand même plus deux fois)depuis juin…

  4. oh oui!!! la neige mais surtout le froid! à Montreal en mars, je me souviens avoir failli mourir sur le Mont Royal avec la nuit qui tombait et aussi à 4h du mat, à l’arrêt de bus en rentrant de boite… brrrrrrr

  5. Ok je l’aurais trouvé celle là!
    Bientôt on va apprendre plein de termes belges…
    J’ai chargé tous tes posts pour les lire au boulot 😉

  6. Ben là, il a quasiment pas neigé hier!
    Moi ça fait personnellement 2 mois que j’attends que la neige arrive pour couvrir le brun de la fin de l’automne…
    Et de plus, on est que trop bien dehors, il fait à peine -1 ou -2, c’est l’idéal!

    De plus, une tempête de 48h… selon moi c’est pas une tempête, c’est juste une averse…
    Une tempête, c’est quand t’as 25 cm en 8h. 😀
    Et ça c’est fun!

      • Bah personnellement moi j’aime la neige, alors je m’en fais pas.
        Mais bon, c’est parce que on est encore en décembre, d’ici la fin janvier mon seuil de tolérance aura été atteint.
        C’est que février c’est le vent, le froid, la poudreuse, le nom de la neige est maintenant « marde blanche »… on est en somme pas sortit du bois!

        Pis il y a mars aussi, avec mon père qui hallucine chaque fois la tempête des corbeaux…

  7. Y a 3 ans j’ai vécu la chute de neige record de l’histoire des relevés à NYC : près d’1 mètre dans la nuit. Avec un retour en avion TRES galère le lendemain…

  8. Je suis dans une contrée où il neige !
    Et moi là neige, je DETESTE… même un demi centimètre de gadoue !
    Alors non, j’irai JAMAIS dans ton pays l’hiver et non plus l’été où y’a plein de moustiques.
    Reviens.

  9. Pingback: Cas de conscience… « Henri en Québéquie !·

  10. T’exagères, c’est pas 50 cm de neige qui sont tombés, c’est 30cm. Vous les Français, vous exagérez tout le temps…. 😉

  11. Bon alors, dans la catégorie « peut mieux faire », j’arrive sur ton blog… le jour où tu te barres de Mtl si j’ai bien compris… Bon ben j’aurai bien fait de venir!

    En tous cas, ce ptit mot juste pour dire: C’EST FAUUUUUUXXXXXX la neige c’est génial! Même après m’être payé mon magnifique premier plat-ventre en plein rue St-Denis que même 5 jours après j’en ai encore des bleus et mal à l’épaule, je résiste! J’aime la neige! Et vu que cet hiver j’compte bien le passer ici de A à Z, j’vais m’efforcer d’y croire pendant encore 4 mois, juste pour le plaisir de dire à la fin que finalement, l’hiver québécois c’est pas si dur que ça, même quand on est français et qu’on passe notre premier vrai hiver, et que même que les Québécois ils ont l’art et la manière de se plaindre pour pas grand chose! Bon, c’est pas dit que j’le pense encore vraiment dans 4 mois, mais j’continuerai à le dire, c’est pas grave!

    • Ouai bah bon courage hein… mouahaha, m’en fous il fait 3 à New York (‘tain je m’émerveille pour rien là)…

      (au faiteuh, on se connaît ou pas?)

      • Nan on se connait pas… ‘fin pas dans cette vie en tous cas. J’suis tombée sur ton blog (aïe) via celui de C’est La Gêne, et le fait que ça parle du Québec a attiré mon attention!

        Pour NYC, 3 c’est pas drôle… J’pars du principe que quitte à ce qu’il fasse pas beau et froid, autant se les geler complètement avec de la neige, au moins c’est agréable à regarder!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s