Un peu de musique en noir et blanc – Richard Bellia, photographe

Lecteur, ami de moi,

Je rentre quasiment à l’instant des années 80-90, la route était longue (400 m) et le retour était fastidieux, mais la frite en valait le bout de gras. Je m’explique. J’étais ce soir au vernissage de Richard Bellia chez Agnès b. à Bruxelles, qui exposait à l’occasion de la sortie de son livre finement intitulé « Un oeil sur la musique » . Si tu ne connais pas Richard Bellia, ce qui était complètement mon cas avant que ma chère Cécile B. ne m’en parle, Richard Bellia est photographe musical. Richard, c’est un peu le type dont t’aurais bien aimé piquer la vie à l’époque que relatent les photos du livre qu’il vient de sortir. De Nirvana à Joe Strummer, des Cure aux Clash, des Feelies à Bowie, (Canard, t’aurais acheté toute l’expo, je te promets), de Morissey à Mc Cartney, il les a tous photographié. Mais quand je te dis photographié, il a pas fait semblant hein. Des photos de concerts, des faces à faces, des photos de rues… tout y est.

Infini merci à Diego pour le découvrage de cette merveille.

Richard Bellia nous offre un magnifique manuel d’Histoire, ouep. Parce que quand tu l’ouvres le bouquin, t’es direct embarqué. Tu l’entends presque jouer Bowie. On y est quoi. Tout ça laisse dans le fond de l’oeil un goût amer de « Putain, je pense clairement que c’est fini tout ça », mais ça fait franchement du bien parce qu’en attendant, dans tes oreilles tu les réécoutes tous. Tu entends Iggy Pop, Gonzales, Bowie, Beth Gibbons, les Gotan Project, les Smiths… La rétrospective est plus que réussie.

On va pas se le cacher, dans ces cas là on est humain, et on est hyper jaloux. Hyper jaloux, parce que ce que fait Richard, perso j’ai toujours rêvé un peu de le faire dans mon moi-même intérieur. Vadrouiller un peu dans le monde entier, rencontrer des gens, vivre des moments de musique hallucinants, garder des traces de tout ça. Alors bon, je me dis, je suis jeune, c’est un avant-goût, « tu prépares le terrain »… on y croit hein. En plus de cela, comble du respect, le bonhomme est adorable, simple, marrant, chaleureux et causant, n’hésitant pas à y aller de l’anecdote sur tel ou tel cliché. Parce que le bouquin de Richard n’est pas qu’un bouquin de photos, il écrit aussi. Il légende à sa manière chacun des clichés avec un humour et un cynisme bien comme il faut, tantôt en remettant l’artiste dans le contexte – en racontant la scène, tantôt en chiant sur les tenues vestimentaires. Moi ça me plait bien.

Bref, tu l’auras compris, ce type est extrêmement frustrant. J’étais venu avec ma collègue Alicia qui a tellement adoré qu’elle reparti avec le bouquin et  une super dédicace. On a passé un super moment. D’autant plus que j’ai vu des clichés d’Arno que j’avais jamais vu – et des photos de Bashung qui ont laissé dans mon estomac comme deux ou trois traces de bulldozer.

Publicités

7 réponses à “Un peu de musique en noir et blanc – Richard Bellia, photographe

  1. Merci je vais aller voir tout ça, la photo de concert est un exercice que j’adore pratiquer, mais mes face à face avec des rockstars se limitent au chamanique chanteur de Poni Hoax et aux affreux bordelais d’Hey Hey My My

    • Y’avait deux photos, j’aurais eu 3 loyers sur moi je te les aurais prises. T’aurais bavé à un point, je veux même pas te dire.
      Doit y avoir moyen de les voir sur Paris, je vais lui envoyer un mail pour lui demander et je te tiens au jus !

  2. Effectivement, superbes clichés. Bon je vais plonger en apnée dans mes clichés de concert, pas le même niveau mais deux trois trucs pas trop mal, je te polluerai ton FB d’ici à ce WE

  3. Pingback: Concerts « L'oeil de Gaorl·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s