« Tu connais pas Raoul? »

ZZzzzZZzZzZZZZZzzzzZz…

Ah vous êtes là.

Bon je suis désolé, je suis pas très vif, mais je viens de passer un ouikend empli de luminescence – alors tu comprendras que trop de lumière tue la lumière et que maintenant, faut que je songe à dormir sans faire semblant, pour me reposer un peu les yeux. Anéfé, ce ouikend, j’ai fait un saut à la capitale en compagnie de Malice, coupine de bloguisme belgeoise que j’avais déjà rencontré auparavant. Ça s’est passé comme suit.

Pour l’occasion, Malice avait affrété Titine aka la voiture-limande-tellement-elle-est-plate, aka la smart qui n’était pas une smart, aka la voiture-qui-sourit-quand-tu-la-regardes-de-face.

Aka la voiture qui veut pas que tu rentres dedans quand tu fais plus d’1,80 m. Aussi.

L’objectif, c’était d’arriver à Paris pour aller écouter Diego, qui mettait des disques dans un bar et en profiter pour rencontrer les gens de vraie la vie qui font les bonnes heures de notre blog de connards. Donc on avait décidé de se lever tôt histoire de profiter un peu de Paris. Alors Malice, elle avait tout prévu tu vois. Gâteaux à profusion et Tournée des grands espaces de Bashung. Donc moi, bah forcément, j’étais content. On a fait un bout de route sous la pluie, parce que oui, forcément aussi, on viendait de Bruxelles – donc tu comprendras qu’il y a des trucs contre lesquels on peut pas trop lutter.

Le temps de faire la route, d’apprendre des tas de bricoles sur les plantes et la peinture (parce que Malice, elle est plutôt hyper calée dans le domaine), le temps d’un déjeuner qui fait du bien avec Marion et Pierre comme 8 mois plus tôt, 21h s’est pointé à grands pas. Nous nous sommes dirigés tranquilles vers le bar en question avec Malice et Hélène, qui avait eu la gentillesse de faire « refuge à Belges » en mal de toit en début de soirée. On a fini par arriver chez Bonnie et peu à peu, on a vu les avatars se transformer en gens de la vraie vie. Raoul, YoosF, Philippe et Nora sont arrivés . Et ça, c’était plutôt cool. Les personnages de Bédé s’animaient, ils avaient des voix et en plus ils causaient. On a passé un moment franchement sympa, plein de bonnes surprises (oui Nora, même en vrai, elle est drôle très). En plus, on a vu aussi le Pédé donc on s’est dit qu’on avait pas perdu notre soirée.

Au final, tu te dis que c’est quand même marrant que, juste par le bloguisme, on arrive à tous se retrouver comme ça – et que 6 mois de commentage de sur un blog, ça unit un peu les gens dans la vraie vie. On a pas fait que se marrer non plus, on a parlé de plein de trucs, chacun a trouvé sa place et puis, tout ça avait l’air très normal et c’était plutôt très agréable, que ce soit normal. Bref, la vie fait des trucs pas mal en ce moment. Je pense que c’est le début d’un machin qui prendra la forme qu’il voudra, mais je suis sûr d’une chose, faut qu’on se revoie tout le monde. Hein? Parce que vous je sais pas, mais moi, je me suis éclaté.

En attendant, je peux te dire que:

  • l’ascenseur de Diego, il est parfait si t’es une limande, c’est à dire si tu es gros et plat.
  • Nora, dans la vraie vie, elle a un humour inversement proportionnel à sa taille.
  • Raoul, il a jamais de briquet mais ça l’empêche pas d’être un mec fort sympa.
  • Fifi n’a aucune raison valable d’être aussi modeste.
  • Malice planque très bien son jeu derrière la voix de ta petite soeur.
  • YoosF n’a pas d’accent, ce qui est fort surprenant.
  • Hélène parle effectivement de maquillage, mais pas que.
  • Le Pédé ne fait pas peur, non, et surtout – il bugge quand on lui parle des Tontons Flingueurs. Ce qui est étonnant.

Les enfants, on se refait ça quand vous voulez.

Sinon, je retiens que le Velu a fait sa loutre des bois et que Roro devait certainement être très bien cachée.

Publicités

68 réponses à “« Tu connais pas Raoul? »

  1. Pingback: Comment donner envie de voyager par Bruno Blanchet (et tant d’autres) - Les sacoches voyageuses·

    • Han, comment je suis trop pas naine, je suis juste ridiculement petite par rapport aux autres.

      • Non elle est pas naine, elle est juste pas paramétrée sur nos moyennes humaines tu vois.

        Mais de toute façon, quand tu lui causes, tu te marres tellement que tu te baisses quasi-automatiquement en fait.

        Je pense que c’est un stratagème.

      • Je dois avouer que ça ajoute une dimension comique au personnage ouais, c’est assez surprenant en effet héhé…

      • Ben oui, les gens drôles c’est drôle, mais les gens drôles petits, c’est ENCORE plus drôle. Non ?

      • C’est fou. J’ai beaucoup, beaucoup de mal à imaginer Nora petite.
        Comme quoi, même les petits peuvent être intimidants.

  2. je viens de voir le commentaire de Ripitoo.
    muy buena idea! en plus ici, c’est presque déjà l’été.
    sinon je devrais venir à paris début avril.

      • ah mais non tu peux pas.
        Il paraît que dieg va mettre des disques le 31 mars (à moins que ce soit le 1er ou 2 avril, jme rappelle plous)

      • Si c’est le 31 c’est bon. Je serais a Rome du 1er au 5 avril pour me faire bénir par Bénohite 16.

  3. Quand je pense que vous vous êtes marrés dans mon dos, pendant que j’étais enchaîné à une table de mixage. C’est pas joli joli.

  4. Sinon, je tenais à partager avec vous qu’un haute contre est actuellement en train de s’échauffer des cordes dans ma salle de bains, et que c’est très étrange.

      • Un haute contre belge? Ce pays m’étonnera toujours.

        Par contre à 10h30, j’ai envie de dire que c’est pas gentil de sa part.

  5. J’ai toujours dit que je ne ferai pas le déplacement si Vieux Félin ne venait pas.
    Autant dire que c’est de sa faute.

  6. Je sais pas si c’était Roro mais il y avait quelques personnes qui nous regardaient de loin et qui n’osaient pas s’approcher.
    Faut pas avoir peur, hein, on avait dîné avant de venir et on ne mord pas. Parfois on pique, c’est vrai…

  7. Ah! Mais voui. Il faut se revoir. C’est chouette de s’apercevoir que les gens en vrai sont beaucoup plus que ce que l’on en voit par le petit bout de la lorgnette des blogs. Plus tout d’ailleurs. Tu les aimes à travers les blogs? Tu les aimes encore plus en vrai. Ca a quelque chose de si magique de rassembler des gens aussi différents de par leur origine et leur parcours que ça devrait être remboursé par la sécu.
    Ca fait encore plus de gens à apprécier, à aimer, à être fier parce que tu les connais. Merci Henri, merci à tous d’exister et de donner un peu de vous même. C’est rare par les temps qui courent et ça fait un putain d’bordel de bien FOU.

  8. Ben oui quoi, c’est tellement ça !
    En effet ce fut génial de voir tous les gens et d’avoir des surprises sur leur tête, sur leur voix… Parfois tellement de surprises qu’on se retrouve à traiter des gens de vieux (Ahem, désolé Raoul hein…).
    Et je suis tellement content que ça se soit aussi bien passé là ou ça aurait pu être super chelou, là ou on aurait pu se rendre compte que les gens avec qui on délire sur le net sont juste de gros douchebags dans la vraie vie. Non, on s’est retrouvé entre gens cool, et on a passé une super soirée. Vous n’imaginez pas comment je me suis mordu les doigts quand j’ai dû décoller à 1H30 pour courir comme un abruti après un métro que j’ai raté…
    Enfin c’était génial, vous étiez tous adorables, la prochaine fois je rentre en taxi, parce que merde hein, bon…

    • Ah ouais, et puis comme tu dis, on a quand même eu droit à la présence du mec qui sait tous les trucs que je me damnerais pour savoir, mon idole depuis 6 mois qui est censé être incognito, méchant, snob, et qui est en fait über-sympa. Donc ça pour un perk, c’est un perk!

      Et non j’ai pas d’accent, mais c’est parce que j’étais pas trop bourré, parce qu’a partir d’un moment je parle un peu comme Fernandel quand-même…

  9. Pour ma part, j’étais ni bien, ni mal cachée, j’étais juste pas là.
    Comme je suis un peu timide dans la vraie vie (pendant 10 mn après, je fais des blagues de cul et je ri grassement), j’avais prévu de venir avec des copains pour m’occuper le temps de rassembler le courage nécessaire pour vous parler.
    Mes amis étant des vauriens ils ont décidés d’aller ailleurs, et comme j’ai aucune personnalité, je les ai suivi.

    Et je le regrette mais tellement!

    En plus il y avait le pédé que j’aime de tout mon coeur d’avatar, et Philippe de Thrace. (Ph.D.T., je lai déjà dit ailleurs, je suis fan de son cerveau.)

    La prochaine, juré craché, si je peux, je viens.
    Et puis tiens, vous serez tous invité à une semi-fête semi-professionnelle que j’organise à Paris dans deux semaines (le 18).

    • Et quand tu rencontreras PDT en vrai, tu l’aimeras de tout ton coeur d’avatar et de tout ton coeur d’artichaut aussi.

      Je te conseille de prendre un coeur modèle XXXL et extensible parce que les gens, ils sont tellement bien qu’ils prennent tous une place importante dans notre coeur.

      • PdT a aussi des pantalons vert canard, et sur lui c’est pas choquant. Donc rien que pour ça, respect éternel.

  10. Si le Pédé fait peur, c’est parce que de temps en temps, il a le même sourire à 108 dents que l’avatar de sa soeur.
    Et comme je disais à Diego, c’est en effet complètement couette de s’apercevoir que les gens avec qui tu discute depuis six mois ne sont pas des amis imaginaires en 2D produits par ton cerveau dégénéré, mais des personnes avec bien plus de relief que n’importe quel Avatar.
    (P.S. je suis juste pas parametré pour importer les déclarations du genre de juste au dessus)

  11. Merci Henri (et tous) de nous faire partager une petite partie de cette soirée, mais je pense que çela va être encore plus difficile de vous suivre dans vos délires! Va falloir s’accrocher…

  12. Rhooo, je regrette moi aussi. Mais bon, j’etais dans l’avion alors la prochaine fois?!

  13. Rhô, je regrette bien de ne pas avoir pu mettre des visages en vrai sur tous ces visages en faux. La seule fois où j’ai retrouvé Diego IRL, il y avait Diego IRL… et pis c’est tout. Remarquez, c’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi c’est déjà beaucoup.
    Mais la prochaine fois que vous faites un package « C’est La Gêne » avec toutes les sommités luminescentes, je veux bien me faire luminescer. Sauf que je ne lis pas les blogs d’Henri et de Dieg vu que j’ai déjà du mal à suivre C’est La Gêne, donc la prochaine fois, Dieg, no twit, no facebook : FAIS TA PUB SUR CLG, que diable ! Après tout, c’est ta 2e maison.

    • (Ça veut dire qu’il était libre, heureux d’être là malgré tout).
      T’inquiète, la prochaine, on donne un coup de tromblon et se fait une familiale.

      Par contre vaudrait mieux que tu nous lises diego et moi, parce que sinon, on va se fâcher.

      • Crois-moi, Henri, je me flagelle tous les jours, mon martinet demande grâce à genoux, mais il me manque juste huit ou neuf heures supplémentaires par jour. Tu n’imagines pas la vie de folie qu’on mène dans la savane. Simplement sur mes deux pieds, j’essaye d’être moi, vous comprenez.
        Cela dit, je vous lis déjà sur CLG. Et je sais déjà toute la luminescence dont Dieg et toi êtes capables.
        J’attends avec fébrilité le prochain coup de tromblon.

  14. Pingback: Un petit jeu sans conséquences. « Route de nuit…·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s