C’est toi la playlist! – Épisode 19

Je suis content d’écrire ce billet parce que je l’ai en tête depuis longtemps. J’y pense, j’oublie, j’y reviens. Je m’aperçois maintenant que j’ai jamais vraiment pensé à écrire à ce propos puisque pour moi, tout ça fait partie d’une espèce d’évidence, un truc qui s’impose de lui-même.

Je me souviens d’un morceau qui m’a accompagné pendant un bon moment de ma vie, un morceau que j’ai jamais vraiment lâché parce que c’est celui qui m’a mis sur le chemins de beaucoup d’autres. J’ai des caisses de souvenirs qui se pointent quand j’entends les premières notes de ce qui me semble être un des plus beaux morceaux de ces années 2000.

Profite, c’est la seule et unique vidéo de bowling que tu verras ici.

Ce que j’aime chez Cat Power, en plus de sa noirceur nostalgique, c’est le chemin qu’elle m’a ouvert vers des gens comme Patti Smith ou Portishead. Oui, je sais, je fais toujours tout à l’envers. J’appréhende pas du tout la musique comme une Histoire, je découvre les choses au rythme où elles viennent à moi, et ensuite je cherche, je fouille, je remonte, je descends et PAF! dans ces cas-là, je peux tomber sur Portishead, un soir en me disant « Tain, mais c’est vachement bien ce qu’ils font, comment ça se fait qu’ils soient pas plus connus? » Et en général, à ce moment précis, il y a toujours quelqu’un pour me lâcher une porte dans la gueule et s’offusquer de mon inculture. M’en tape, je vais à mon rythme moi.

C’est d’ailleurs grâce à Cat Power que j’ai découvert le seul morceau au monde qui me fait le même effet qu’une bonne bouteille de blanc: l’ivresse sans le mal de crâne. J’écoute ça et je déconnecte immédiatement. Portishead, c’est un peu mon bouton OFF, le truc que je mets quand j’ai envie d’arrêter de penser (et d’emmerder le monde aussi). C’est la base de tellement de truc, je suis sûr qu’il y a des réalisateurs ou des écrivains qui ont écrit ou réalisé des films avec leurs chansons dans les oreilles. Portishead, c’est inspirant, c’est pur, c’est soulant comme il faut.

Bref, vu que je dors pas en ce moment, c’est ce que je cale dans les oreilles en me souhaitant de m’endormir plus de 4h avant d’avoir à me lever.

Et plus je me relis, plus je me dis que ce blog doit être illisible le matin.

Publicités

9 réponses à “C’est toi la playlist! – Épisode 19

    • Ah bah j’aurais pas parié là-dessus. Je pensais vraiment que tu connaissais moi, vu ton Nick Cave-isme avancé, tout ça…
      Tu vas voir, c’est plein de génie.

      • Je connaissais de nom, juste. Je suis affectée à la section musiques slash films de la bibliothèque où je travaille, qui a plutôt une belle collection. J’imagine que je vais me refaire une culture digne de ce nom.

  1. Pardon mais je voulais juste savoir : si tu ne répond pas aux commentaires c’est parce que tu ne consulte plus la rubrique « Dans la tete du tueur » ou car tu n’a pas envie d’y répondre ? 😥

  2. Ca m’a fait plaisir de recroiser « roads » de Portishead. C’était ma chanson préférée sur « dummy ». Je les ai vu en concert au tout début de la promo en France. C’était un des trucs les plus spé auquel j’avais jamais assisté à l’époque. Il n’y avait de leur part aucun effort de séduction. Ils étaient totalement ds leur trip. C’était à toi de « les rejoindre ».

    Quant à Cat power « The greatest », j’ai appellé ma chronique zic comme ça. Je crois que c’est clair 🙂

    Joli billet

    • Roads, c’est vraiment ça pour moi. Faut rentrer dans le truc oui, je connais plein de gens qui peuvent pas du tout écouter Portishead – et puis Beth Gibbons, elle se balade dans un autre monde, ce qui facilite pas franchement la « connexion »…

      Merci ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s