Non, Haagen Dasz, c’est pas très punk.

T’as forcément remarqué que ces temps-ci, on cause pas mal musique ici. J’ai reçu des plaintes hein, d’ailleurs (huhu). Je sais que tu veux en savoir plus sur Bruxelles, ce que je fais ici tout ça. Mais si je me lance là-dedans et vu l’état actuel des choses, il est fort possible que tu meures d’ennui à la fin du post (et moi aussi en fait).

Mais bon, ce ouikend, j’ai (enfin) rencontré Chulie! Oui la même Chulie que celle des #bloglocs et des cailloux. Bon, ça a failli mal commencer parce qu’on avait rendez-vous au Haagen Dasz de la Gare du Midi. Mal commencer oui, parce qu’il y avait des trucs qu’on avait pas trop bien évalué en terme de risques, genre la probabilité qu’il y ait plusieurs connards de Haagen Dasz sa mère dans cette gare. Ce qui devait se produire, se produisit donc. Un quart d’heure de perdu à camper chacun devant notre Haagen Dasz à chaque bout de la gare (qui compte d’ailleurs deux Haagen Dasz et UN SEUL distributeur de cash où tu dois faire la queue pendant un quart de siècle pour retirer). Je pense que je comprendrai jamais rien à la logique belge, et pourtant je fais des efforts.

Un jour, je te dis, un jour.

Je tiens d’abord à préciser que je suis l’auteur d’un achievement majeur sur ce ouikend: on ne s’est pas perdu. JAMAIS. Ceci est un fait suffisamment rare et unique pour qu’il mérite d’être souligné. Inutile de te rappeler la dernière fois que j’ai essayé de pas nous perdre, qui a fait de moi la légende urbaine parisienne que je suis maintenant. (Inutile aussi de dire qu’on avait un GPS et qu’on est allé dans toujours le même bar que la dernière fois, histoire de sécuriser un peu le déplacement). Je suis trop fort en prise de risques.

Ensuite, je te promets qu’un jour, j’arrêterai de dire du bien des blogueurs que je rencontre (encore faudrait-il que j’en croise des cons, ça m’est pas arrivé pour l’instant – blogueur con, si tu veux qu’on se voie, écris moi hein). Mais bon, Chulie, elle déchire sa race tu vois.

On a commencé par aller s’enfiler un burger de la mort et manger plein de bières sur une jolie place où y’avait plein d’étangs (je la connaissais que la nuit, j’avais jamais vu les étangs). En plus, il faisait juste farpaitement beau. On a beaucoup parlé de Strasbourg (là d’où elle vient), et en fait, je pense que les gens de là-bas, ils sont pas comme nous, tu vois. Ils comptent en vélo.Ouai. Perplexe hein. Je te donne un exemple. Le vélo, c’est un peu le gage de qualité de tout strasbourgeois qui se respecte. C’est un peu le Label Rouge quand t’es un mec. C’est à dire que plus ton vélo est customisé et coloré, plus t’es baisable. Mais l’ultimate level du strasbourgeois, c’est le mec qui a un Vélo de Facteur, parce que (je cite) « Y’a des grands gardes-boue et tu peux mettre ta copine dans le panier devant, c’est trop hype« . Alors moi, tu comprends, j’ai un peu peur d’y aller. Ces gens ont l’air fort louche.

Bon le lendemain, il a quand même fallu aller au travail comme les gens normaux pas en vacances. Ce que j’ai donc fait consciencieusement. On s’est retrouvé ensuite le samedi soir, on a remangé plein de bières après avoir fait péter les frites-à-la-belge-sinon-c’est-pas-drôle. C’était trop bien, c’est comme si on se connaissait depuis perpet’. Pour ceux qui lisent Chulie sur Twitter ou sur son blog, sachez qu’elle est pareille mais en beaucoup plus drôle. Chulie, elle fait partie des gens à cause desquels tu dois te taper une rééducation des zygomatiques quand tu rentres chez toi, sinon t’es figé de la face pour au moins 10 jours. C’est un peu ma grande soeur punk.

Enfin, ce bloguisme, c’est quand même dingue quoi. Mais comme dit Chu’, ce sont des rencontres extrêmement probables. On se serait jamais croisé dans la vraie vie et puis ça se passe comme ça, de nulle part. J’aime bien ma vie en ce moment moi.

Publicités

30 réponses à “Non, Haagen Dasz, c’est pas très punk.

  1. Ah tiens, il semble qu’on appelle des blogueurs con.
    Alors moi c’est roro, mon blogue n’a aucun intérêt et je suis totalement dénuée d’intelligence.
    Tu veux être mon ami?

    • Comment elle marche trop bien ma technique pour qu’on me dise que je suis trop cool… Je suis fière.
      Et c’est pas ma faute si on me voit pas. Ma beauté est aveuglante.

      En plus, pour me voir de Bruxelles, faut avoir une sacrée bonne vue.

  2. Très bien Thelma et Louise ! Faut juste que j’arrête les films qui font pleurer, j’accumule un peu ces derniers temps.
    Si t’es gentil, je t’emmènerai sur mon gros porte bagage pour boire des bières !

  3. UUUUuuuuh, un vélo de facteur…c’est vrai que ça le fait.
    Mon vélo à moi il a une sonnette rose fluo, est ce que ça en fait un vélo customisé et coloré?

    • De 1) premier commentaire de la Meuf chez moi, je suis ému.
      De 2) non, on est pauvre, c’était beaucoup trop cher. Et puis tu comprends, le stress de la surprise tout ça. On avait plutôt soif d’une bonne grosse pinte.

      • tu m’étonnes que t’es ému, c’est le premier pas vers la gloire que tout le monde attend !
        Sinon, tu m’as bien donné envie d’aller choper un pseudo-facteur à Strasbourg… ça tombe bien j’ai un budget réduit pour les vacances, je me ferais draguer en Italie l’année prochaine. Et puis cette histoire de vélo c’est excitant ! Plein de couleur, tout ça tout ça WOUAaaah 🙂

      • Mauvaise réponse Henri, fallait dire oui une Giant Triple Hazelnut Chocolate Nutella-like triple boule méga cornet avec double chantilly. T’es pas près de la revoir, la Meuf.

    • Salut,

      Alors ma première glace de l’année c’était avec ma cops après le passage obligé chez COS, parce qu’on est des pétasses pour rien quoi.

  4. Suis émue que tu sois ému.
    Et je comprends qu’on préfère garder ses sous pour boire de la bière, même si ça ne m’est encore jamais arrivé (le chocolat, sous n’importe quelle forme, gagne toujours en ce qui me concerne), donc je ne te snoberai pas pour si peu!

    • Je sais bien que le chocolat a prime valeur sur quoique ce soit. Mais bon, Haagen Dasz, c’est définitivement pas très punk quoi. Guiness et Lucky Strike, vachement plus.
      Huhu.

  5. Moi je voudrais bien connaître le taux d’agression des facteurs strasbourgeois et le nombre de vélos qu’on leur vole par semaine.
    Genre.

    Sinon Chulie oué, elle déchire trop sa race !!!
    (Mais t’as l’air bien sympa aussi toi ;-))

  6. J’adore le concept de de la biatch sur le garde boue de Besancenot!
    Omg. Ca me donnerait envie de m’acheter une bike quie tue mais j’ai promis de ne jamais faire de vélo en dehors d’Amsterdam.
    Mais c’est un Cailloux de plus pour aller visiter Stras…

  7. Pingback: Lundimusique et j’ai comme un trou «·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s