Route de Nuit – saison 3 (Le bruit blanc de l’été…)

20110906-103047.jpgLe bruit blanc de l’été… Ce bruit omniprésent, que l’on entend sortir de toutes les bouches, qui s’échappe des recoins de n’importe quel mur. Le bruit blanc du soleil, de l’autoroute des vacances et des cris des enfants. Le bruit assourdissant.

L’été est une bulle envahissante. Je n’ai jamais aimé la chaleur, le soleil ni l’enfermement. Comme le disent mes amis, la vie est mon hiver. Celui du froid mordant, des visages rougis par les frimas brûlants, de la pluie battante et des corps qui se rapprochent.

L’hiver comme prescription. Du moins l’automne. Fuir cette espèce de fête obligatoire qu’est l’euphorie artificielle de l’été, qui s’insinue partout, qui envahit l’espace. Je préfère la pluie d’octobre qui rafraichit le goudron et rappelle ses odeurs. Quand les feuilles ne sont pas encore mortes, mais que l’on a rangé les maillots de bain.

J’aime déjà ce mois de septembre. Août est rayé sur les calendriers. Place au neuf, à la surprise et aux nouveaux défis. Place à la saison 3 de Route de Nuit, place à la musique, aux artistes et aux chroniques.

Place aussi à une nouvelle chroniqueuse que vous découvrirez la semaine prochaine… Vous allez voir, ce sera bien.

Les nouveautés :
L’actualité musicale tous les jours en direct, via la rubrique « À ne pas manquer »
Le clip du jour (une video en rapport avec les sorties musicales à venir)
Un rythme de chroniques plus soutenu
Des disques, places de concerts etc. à gagner régulièrement…

À la semaine prochaine !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s